CENTRAFRIQUE : PROGRAMME D’APPUI À LA RECONSTRUCTION DES COMMUNAUTÉS DE BASE PHASE 1 (PARCB-1)  

Ce programme constitue l’un des appuis les plus importants de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Gouvernement Centrafricain, en accord avec  la stratégie du pays définie par les Centrafricains eux-mêmes et non imposée par un bailleur fut-il incontournable.

L’objectif du programme est de contribuer au renforcement des moyens d’existence durables des populations affectées par la crise politico – militaire et de la cohésion sociale notamment par :

1→ Le renforcement des infrastructures scolaires et sanitaires et l’accroissement des capacités de l’offre sociale,

2→ La promotion de la sécurité alimentaire et des activités génératrices de revenus des groupes vulnérables et la reconversion/réinsertion socio-économique des jeunes,

3→ La contribution au renforcement de la cohésion sociale.

La zone d’intervention de la phase 1 concerne 2 régions sur 7:

Ombella Mpoko Lobaye et Bangui Capitale.

Ces activités s’étendront progressivement selon l’évolution favorable des conditions sécuritaires pour couvrir – à terme – la totalité du territoire national. En 2019 le programme devrait être étendu notamment aux préfectures de Kémo , Nana Grébizi, Haute – Kotto, Ouaka, Mambéré-Kkadéï.

CAR_prefectures

Les résultats attendus sont les suivants :

1→ Réhabilitation des établissements scolaires et sanitaires et de leurs équipements,

2→ Mise en place des AEPA (Adduction d’eau potable),

3→ Promotion de la cohésion sociale et de la culture civique,

4→ Promotion des productions végétales et animales à cycle court et développement de  fermes écoles afin de faciliter la réinsertion communautaire des jeunes désœuvrés,

5→ Renforcement des structures d’appui aux OP (Organisations professionnelles).