Centrafrique : A Nairobi un accord de paix contre une amnistie générale ?

L’accord de paix signé le 27 janvier 2015 à Nairobi entre Michel Djotodia et  François Bozizé en échange d’une amnistie générale doit être considéré comme nul et non avenu. Ce n’est même pas un accord mais un catalogue de revendications inacceptables…

Au demeurant, le Gouvernement Centrafricain l’a rejeté, avec raison. Imaginer un seul instant que tous les crimes commis puissent être amnistiés est une insulte aux milliers de victimes.

Interviewé le 29 Janvier 2015 par « La Voix de l’Afrique » j’analyse les faits et exprime mon point de vue :

Entretien de la VOIX AFRIQUE avec  le Ministre GAZAM BETTY( Fr) 290115